MALADIES DE PEAU

hypnose_paris_15ème_mrhypnose_martinrabaud_maladies de peauPour approfondir notre réflexion sur les maladies de peau (réf à l’article précédent sur le psoriasis), irritations, démangeaisons (prurits) et autres, il est nécessaire de prendre conscience que celles-ci résultent, en grande partie, d’une intense activité émotionnelle. S’ensuivent quelques effets indésirables sur le système nerveux.

On observe que les inflammations de l’épiderme liées à un état émotionnel qui y est favorable correspondent souvent à une forme d’introversion, c’est-à-dire qu’à l’intérieur du corps, beaucoup de choses restent enfermées, des choses non exprimées. Le corps réagit à cela. Comme un trop plein d’émotions refoulées, qui trouvent le moyen de s’exprimer au travers de la peau : eczéma, psoriasis, prurit, etc… Les symptômes sont toujours un message que le corps nous envoie.

Chaque personne développe ces maladies psychosomatiques pour des raisons différentes. Mais on y trouve des tendances générales. Par exemple, l’anxiété peut favoriser des réactions de la peau.

Certaines personnes sont également hyper sensibles au mal-être des autres, et de ce fait, par phénomène d’empathie –voire de contagion émotionnelle-, par transfert, développent aussi des symptômes sur l’épiderme. Et même souvent, elles réagissent plus fortement que l’autre personne atteinte de mal-être. Elles amplifient l’état d’autrui à l’intérieur d’elles-mêmes, comme si elles absorbaient ses émotions et se les accaparaient en les grossissant. Le corps réagit parfois violemment à cela et le fait savoir par des rougeurs.

Ces symptômes peuvent également résulter d’un jugement sur soi-même (comparable à de l’auto-apitoiement) et de croyances limitantes venant d’un état d’esprit négatif exagérément porté sur :

  • le passé : « j’ai tel passé, avec cette expérience, je suis mal. »
  • le présent : « je suis mal dans ma situation actuelle, mais je ne peux pas faire autrement. »
  • le futur : « il va se passer telle chose, c’est inévitable. »

Allons plus loin que les symptômes, qui, bien que fâcheux et inconfortables, peuvent être atténués par des médicaments. Il existe des conséquences beaucoup plus sournoises et dommageables pour la personne, sans qu’elle ne s’en rende compte, donc inconscientes. Par exemple, les trop fortes émotions dévitalisent le corps. Et ce dernier devient alors un terrain propice à d’autres formes de maladies.

Ainsi, au-delà du symptôme, l’hypnose travaillera sur le champ émotionnel, en comprenant ces émotions, leur origine, leur évolution dans l’expérience de la personne, le terreau fertile qui favorise leur expression, pour finalement les transformer afin qu’il y ait un regain d’énergie, une meilleure vitalité dans le corps même de la personne. Alors, ensuite, les inflammations de l’épiderme pourront petit-à-petit se faire plus discrètes, parfois à tout jamais.

Les séances d’hypnose peuvent aussi être complétées par certaines méthodes corporelles (sport, danse, qigong, marche dynamique) qui font transpirer (et aident à expulser vers l’extérieur les choses qui sont bloquées à l’intérieur –comme quand on se défoule-), qui détendent et remettent en mouvement les fluides internes (sang, souffle, vitalité).


Une réflexion sur “MALADIES DE PEAU

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s