NE MANQUEZ PLUS AU TEMPS !

hypnose_paris_15ème_mrhypnose_martinrabaud_temps

  • S’accorder du temps pour soi

J’ai remarqué une constante chez les gens que je reçois : ils sont affairés et ne prennent pas du temps pour eux, pour réfléchir, pour se poser quelques instants et se poser des questions sur eux-mêmes ou sur le sens de leur vie. « De quoi ai-je besoin, qu’est-ce que je veux vraiment ? » Prendre le temps de répondre à cela n’est pas toujours un exercice facile pour la plupart des gens. On sait souvent ce dont on ne veut plus (on se dit : « je ne veux plus souffrir »), mais on sait rarement ce que l’on veut réellement (on a du mal à dire : « je veux accéder à ça »).

S’accorder du temps pour soi, même cinq minutes, est déjà un début de changement. Mais parfois, cela semble difficile…Est-ce par manque de temps ? Est-ce par méconnaissance qu’il est possible de prendre cinq minutes pour soi (parfois, cela n’effleure même pas l’esprit de certaines personnes) ? Est-ce par peur du changement (pour beaucoup de gens, fermer quelques minutes les yeux pour se retrouver avec soi-même est une tâche pénible) ?

Et si une séance d’hypnose c’était justement le moment où l’on s’autorise à prendre un instant pour soi ? Une petite heure rien que pour soi, pour avancer et mieux savoir où l’on va, pour susciter des prises de conscience, et surtout se laisser aller à voir les choses différemment !

L’hypnose devrait permettre à la personne qui est accompagnée d’aller vers là : c’est-à-dire vers plus de temps consacré à soi-même, du temps accordé à plus de réflexion, on pourrait dire à plus de recueillement, à davantage de loisir aussi… pour que nous ne manquions plus au temps. « Ce n’est pas le temps qui manque, c’est nous qui lui manquons. » (Paul Claudel)

  • Se rendre service

A la fin d’une séance, lorsque la personne repart avec de belles prises de conscience, un sourire, une autre vision, tout simplement un changement, elle se rend service. En effet, une séance d’hypnose sert…à se rendre service. Le verbe « servir » vient du latin servire : être esclave ou asservi. Ne sommes-nous pas les esclaves de nos émotions et du temps ? N’aspirons-nous pas à devenir le maître de ceux-ci ? A mieux les comprendre et les appréhender pour ne plus être assujettis à toutes sortes de sensations et pensées désagréables ?

Osons voir l’hypnose comme un moyen d’asservir les émotions bloquantes, comme un moyen de reprendre le contrôle du temps, et comme une façon de rendre service à son corps pour aller mieux. Et lorsque nous allons mieux, c’est également rendre service à son entourage, car se transformer soi-même transforme notre environnement.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s